SITE OFFICIEL
DE

L'ANTHROPOLOGUE  ANARCHISTE

OLIVIER  NGUEMA  AKWE

 

 

ANTHROPOLOGUE  ANARCHISTE DE LA RECONNAISSANCE,
Maître instructeur et professeur d'arts maritaux et sports de combat, expert en numérologie du développement personnel et de la para-anthropologie:(hypnose, mentaliste, comportementaliste, manipulation, interprétation des rêves). 
Expert Agréé à la Cour d'Appel de Libreville au Gabon

Responsable du CCCDP 
(Cabinet-Consultation-Conseil-Dévéloppement-Personnel)
    

 

      Bienvenue sur le site officiel de l'anthropologue anarchiste de la reconnaissance, Maître instructeur et professeur d'arts maritaux et sports de combat, expert en numérologie du développement personnel et de la para-anthropologie.
     Ce site a pour vocation première de rendre compte des travaux de son auteur et de promouvoir la recherche anthropologique africaine d'une manière générale et gabonaise en particulier. L'anthropologie gabonaise mérite d'être revue, corrigée et connue. 

     
 Mes recherches portent sur l’anthropologie des sports de combat d’une part, mais aussi sur la sociologie et l'anthropologie du corps (corps et esprit), et l’anthropologie politique (l’anarchisme en Afrique) d’autres parts. Cette question met en jeu un triple champ théorique. Celui des études portant sur le processus des phénomènes physiques non expliquer à savoir la sorcellerie et le para normal, et celui des travaux dédiés au concept des « techniques du corps », ainsi que celui des études portant sur l’anarchisme. On perçoit mieux, avec le temps, en quoi, de par son lieu, son époque et sa nature, l’anarchisme a constitué, à l'échelle de l'ensemble des expérimentations humaines, une alternative radicale au monde où il naissait, l'affirmation et l'espérance d'une altérité à la fois intérieure et extérieure, dans les coursives de l'Europe et des Amériques comme dans l'intensité des résistances à l'impérialisme et aux dominations des entreprises coloniales.

_ L'approche des techniques du corps est l'une des approches anthropologiques et sociologiques de recensement des techniques traditionnelles du corps lié aux religions, aux sports notamment aux arts martiaux, aux gestes, aux paroles, aux soins du corps, à la sexualité, à la politique et à la sorcellerie. M’appuyant sur des enquêtes de terrain au Gabon, Cameroun, Guinée Équatoriale et en République Populaire de Chine, aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, je m’intéresse à différents types de techniques du corps et la place qu’occupe le corps dans l’espace-temps et l’espace public du monde moderne. (Scarifications et marquages du corps : le corps pouvoir et habitacle de toute réussite). La préparation comme la fabrication du corps lutteur, le corps sportif, le corps combattant, le corps mystique, le corps fort, le corps prison du sujet, renvoient à des pratiques rituelles d’appropriation et d’incorporation des « forces » de la « nature » à travers les rites et pratiques initiatiques traditionnelles.

_ À partir d’une ethnographie des traditions initiatiques et d’études de cas au Gabon, Cameroun, Guinée équatoriale, je cherche à montrer les fonctions et le lien qui pourrait exister entre les techniques du corps, notamment les arts martiaux et sports de combat et les mouvements contestataires aux principes égalitaires ainsi que la sorcellerie ou (magie), vue sous l’angle du dépassement humain, du développement personnel, de la fabrication de l’humain en Afrique notamment au Gabon. Je recherche par exemple les rites pourvoyeur de force et de puissance bénéfique pour la réalisation d’un acte qualifié de surnaturel. J’étudie en outre, le rôle de la parole initiatique dans le fait sorcier et/ou pendant l’initiation, l'impact du rêve ou songe sur le devenir personnel.
      Quelle est la place de l’imaginaire dans la mentalité africaine. J’examine par ailleurs comment la culture africaine entretient ces nouvelles formes de sorcellerie (illuminati, rose croix, franc-maçonnerie, etc.) avec le culte des ancêtres. Quel est le poids de l’invisible générer par le lien esprit défunt et les membres de la famille en vie sous la forme de sorcellerie de protection interne en Afrique. Autrement dit, comment traduit et comprendre surtout interprété et analyser les « bien fait ou réussite » occasionnée par le contact avec les défunts. Parallèlement, je m’intéresse aux pouvoirs divinatoires qui représentent à l’échelle du monde un mystère par fois effrayant qui suscite des interrogations profondes sur leurs existences véritables.




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement